Steinberg Asylum

Nouvelle d’enquête dans le Boston des Années Folles, entre fait divers et mysticisme, aux frontières de la folie…


Extrait : « L’homme au costume blanc immaculé plonge la main dans la doublure de sa veste et en retire un court étui argenté aux angles enchâssés d’ivoire. Il l’ouvre avec précaution et exhibe entre ses doigts filiformes une seringue. Ses yeux bleus font écho à la dominante froide de la pièce. Il fixe un instant son reflet déformé sur la paroi métallique convexe qui enserre le réservoir en verre, gradué jusqu’à l’embout. Il lui ajuste une longue aiguille. La pointe scintille sous l’éclairage artificiel, menaçante, pareille à la lame nue d’un fleuret. Un infirmier patibulaire lui tend un flacon à l’étiquette barrée d’une croix verte. D’un geste assuré, il aspire le liquide translucide, relève la seringue à la verticale et expulse d’une légère pression le trop-plein d’air. Le fin jet de brouillard devient gouttelettes, qui s’écrasent à ses pieds, absorbées par le sol spongieux de sciure crasseuse. Il observe alors la personne entravée sur une chaise au centre de la pièce capitonnée : Matt n’arrive pas à bouger. Il ressent une vive douleur au bras droit et un feu intense envahit ses veines, son corps, son cerveau (…) »


Acheter le livre


ACHETER LE LIVRE SUR AMAZON